Anti-Flag - American Fall - chronique

8/11/2017

Après les diatribes printanières, place aux factums automnaux : deux ans après un American Spring en demi-teinte, Anti-Flag est de retour dans les bacs avec American Fall. Fort d’une pochette du plus bel effet annonçant le ton virulent du groupe, une habitude, ce nouvel effort se veut plus concis – seulement onze titres, une première pour le combo. Si les morceaux sont moins nombreux, la recette, quant à elle, demeure la même (chant fédérateur, lignes de basse catchy, batterie chirurgicale, guitares tranchantes) mais semble sérieusement s’essouffler.



ANTI-TRUMP

La splendide pochette représentant le bureau ovale rempli de billets de banque formant une tête de mort ne laisse aucun doute quant aux valeurs anticapitalistes d’Anti-Flag, un anticapitalisme que le groupe dénonce depuis ses débuts en 1993. Des valeurs libertaires qui se retrouvent dans les textes de cet album qui dénoncent, en vrac, l’illusion du rêve américain (American Attraction), la pauvreté de la majorité de la population mondiale (Finish What We Started), l’attitude des gens qui n’ont pas conscience de rejeter la différence (Racists), ou bien encore la violence policière (Casualty).

On peut très certainement voir également dans cette pochette une attaque directe à Donald Trump, l’actuel locataire de la Maison-Blanche.


JOVIALITÉ ET DEXTÉRITÉ

Si le propos de American Fall se veut vindicatif, la musique, portée par un Chris#2 virtuose comme à son habitude, est joviale et dansante ; le bassiste nous gratifie encore de lignes de basse endiablées (The CriminalsWhen the Wall Falls – Rancidien à souhait –, Finished What We StartedRacists) qui coïncident avec les titres les plus intéressants de la galette. Cependant, certains morceaux manquent cruellement de consistance (Trouble Follows MeI Came. I Saw. I Believed.Throw it Away), et, de fait, l’ensemble de constance.

S’il se trouve être un cran au-dessus de son prédécesseur, American Fall n’est reste pas moins loin du niveau des meilleurs albums du groupe de Pittsburgh – la faute à son manque de constance –, et on lui préfèrera largement For Blood and EmpireThe People or the Gun ou encore The General Strikeles meilleures cuvées récentes du quatuor.


Dark Matters
Anti-Flag
American Fall
Spinefarm Records - 3/11/2017
31 minutes
Punk-rock

TRACKLIST

1. American Attraction
2. The Criminals
3. When the Wall Falls
4. Trouble Follows Me
5. Finish What We Started
6. Liar
7. Digital Blackout
8. I Came. I SAw. I Believed
9. Racists
10. Throw It away
11. Casualty

Anti-Flag
Anti-Flag
Anti-Flag
Anti-Flag