David Mitchell - Slade House [critique]

23/7/2019

Auteur de romans inclassables, David Mitchell est notamment connu pour avoir écrit Cartographie des nuages (L’Olivier, 2007), un ouvrage adapté au cinéma sous le titre Cloud Atlas (le titre original) par les sœurs Wachowski et Tom Tykwer en 2012. Le sujet de sa Majesté a également été deux fois finaliste du Man Booker Price, en 2001 et en 2004 – ce n’est donc pas n’importe qui. C’est pourtant un auteur que je découvre avec Slade House, son septième roman, après en avoir lu une critique élogieuse dans Le Monde. Bien m’en a pris et, au vu des qualités de ce récit, je pense que je vais très certainement jeter mon dévolu sur d’autres volumes de l’auteur !


Tous les neuf ans, les habitants de Slade House – un frère et une sœur – proposent à quelqu’un de les rejoindre ; quelqu’un de différent, de solitaire : un enfant précoce, un policier fraichement divorcé, un étudiant timide. Mais que se passe-t-il vraiment à l’intérieur de la maison ? Pour ceux qui le découvrent, il est déjà trop tard…


LA MAISON PIEGE

Norah et Jonah sont des jumeaux qui ont percé le secret de l’immortalité. Mais pour demeurer vivants à tout jamais, le frère et la sœur ont besoin de sang frais. Ou plutôt devrais-je dire d’âmes fraiches. Mais Norah et Jonah ne sont pas gourmands, ils se contentent d’une victime tous les neuf ans. Ils sont cependant gourmets, et l’« heureux » élu doit posséder certaines qualités, comme celle de posséder des psychovolts, notamment.

À partir de là, David Mitchell brode un récit tout à la fois horrifique et drôle, un récit qui happe le lecteur comme les protagonistes les âmes de leurs proies. Architecte de la fiction, l’auteur anglais tisse sa toile au fil des chapitres (cinq au total, un tous les neuf ans) et dévoile peu à peu le secret de la mystérieuse bâtisse, jusqu’au dénouement prenant et anxiogène.

Slade House est un roman prenant qui se dévore : une fois tournée la première page, impossible de le lâcher !


A LIRE AUSSI SUR LITTÉRATURE & CULTURE

Slade House
David Mitchell
Slade House
6/6/2019 - L'Olivier
272 pages

À Propos de l'auteur

David Mitchell est né en 1969 à Southport, dans le Lancashire. Il a vécu plusieurs années au Japon et enseigné l'anglais à Hiroshima. Écrits fantômes, son premier roman paru en 1999, lui a valu le Mail on Sunday/John Llewelyn Rhys Prize, ainsi qu'une nomination comme finaliste au Guardian First Book Award. Son troisième roman, Cartographie des nuages, a été préselectionné pour la shortlist du Booker Prize, et adapté au cinéma en 2012 sous le titre Cloud Atlas par Andy Wachowski, Lana Wachowski et Tom Tiker.

David Mitchell