Eric Reinhardt - Comédies françaises [critique]

30/8/2020

La rentrée littéraire est pour moi le moment idéal pour me plonger dans l'univers d'auteurs que je n'ai encore jamais eu le loisir de lire. Cette année, le premier auteur que je découvre – sur les bons conseils des critiques du Masque et la plume – est Éric Reinhardt avec Comédies françaises, son huitième roman. Un roman tout à la fois à charge et drolatique.


Dimitri, jeune reporter de vingt-sept ans, est fasciné par les contingences de la vie qui va se lancer dans une enquête sur la naissance d'Internet, intrigué qu'un ingénieur français, inventeur du système de transmission de données qui est à la base de la révolution numérique, ait été brusquement interrompu dans ses recherches par les pouvoirs publics en 1974.


COMMENT LA FRANCE A OFFERT L'INVENTION D'INTERNET AUX ÉTATS-UNIS SUR UN PLATEAU

Sous couvert d'écrire un roman, Éric Reinhardt, dans Comédies françaises, livre un récit à charge contre Valéry Giscard d'Estaing qui, à peine élu président de la république en 1974, sous l'influence d'Ambroise Roux, alors PDG de la CGE (ancêtre d'ALCATEL), décida de mettre un terme aux travaux français – et notamment de ceux de Louis Pouzin – en matière de transmission de données. À cette époque, la France possédait pourtant une avance considérable en la matière sur le reste du monde, avance qui aurait très probablement conduit à ce que Internet soit une invention française et non américaine (c'est lorsque les américains ont repris à leur compte les travaux de Louis Pouzin mis au rebut par la France, qu'ils ont mis au point Internet). Oui mais voilà, les travaux de Louis Pouzin gênaient Ambroise Roux qui était alors l'un des industriels et lobbyiste les plus puissants du pays et qui voulait continuer à vendre à l'État français ses commutateurs téléphoniques à prix d'or.

Ambroise Roux convainquit donc Valéry Giscard d'Estaing d'abandonner un programme pourtant prometteur qui aurait non seulement changé beaucoup de choses pour notre pays, mais également pour les utilisateurs d'Internet puisqu'en reprenant à leur compte les travaux de Louis Pouzin, les américains, pour ne pas être accusés de vol, ont modifié le protocole de transmission de données mis au point par l'ingénieur français, ouvrant ainsi Internet tel que nous le connaissons aujourd'hui aux virus et autres hackers. Comme quoi le lobbyisme et la défense des intérêts personnels peuvent avoir, par ricochet, des conséquences pour tous les habitants de la Terre !

Tous ces faits inconnus du grand public et relatés avec talent par Éric Reinhardt dans ce roman sont tout bonnement passionnants. Des faits relatés dans un style fort agréable où l'humour le dispute au sarcasme. De plus, l'auteur parsème son récit de dialogues drolatiques faisant de Comédies françaises un roman où le lecteur rit autant qu'il se cultive. Un roman indispensable.


A LIRE AUSSI SUR LITTÉRATURE & CULTURE

nickel_boys
un_enlèvement
une_vie_française
comédies_françaises
Éric Reinhardt
Comédies françaises
Gallimard – 20/8/2020
480 pages

À Propos de l'auteur

Éric Reinhardt, né à Nancy le 2 avril 1965, est un romancier et éditeur d'art français vivant et travaillant à Paris. Il a obtenu le prix Renaudot des lycéens en 2014 pour L'Amour et les fôrets, son sixième roman.

eric_reinhardt