Erin Morgenstern - La Mer sans étoiles [critique]

30/9/2020

Je ne m’aventure que très rarement dans la littérature fantastique lorsque cette dernière n’est pas horrifique. Tellement peu souvent, à vrai dire, qu’à part la saga Harry Potter, aucun exemple de lectures de ce genre ne me vient instantanément en tête. La quatrième de couverture de La Mer sans étoiles, le second et nouveau roman de Erin Morgenstern, a pourtant suffisamment piqué ma curiosité pour que je décide de me plonger dedans. Croyez-moi, il faut parfois savoir se laisser guider par son instinct car je ne regrette pas une seule seconde d’être sorti de ma zone de confort tant La Mer sans étoiles est un roman passionnant que j’ai dévoré, ne faisant quasiment plus rien d’autre à part me rendre à mon travail pendant les cinq jours qu’il m’a fallu pour le parcourir.


Dans la bibliothèque de son université, Zachary Ezra Rawlins trouve un livre mystérieux, sans titre ni auteur. Découvrant avec stupéfaction qu’une scène de son enfance y est décrite, il décide d’en savoir davantage. C’est le début d’une quête qui le mènera à un étrange labyrinthe souterrain, sur les rives de la mer sans étoiles. Un monde merveilleux fait de tunnels tortueux, de cités perdues et d’histoires à préserver, quel qu’en soit le prix… (Quatrième de couverture.)


L’ODYSSÉE DU TEMPS ET DU DESTIN

La Mer sans étoiles est un roman à couper le souffle. Il n’y a pas d’autres mots pour décrire le plaisir immense que j’ai pris à lire ce livre, un ouvrage envoutant qui a gagné une place de choix dans ma bibliothèque et que je ne vais pas manquer de conseiller encore et encore, à commencer ici : jetez-vous sur ce livre sans attendre. Plus qu’un conseil, c’est un ordre ! Si vous ne le lisez pas, je vous interdis de revenir sur Littérature & culture ! (Et là tout le monde me prend au mot et demain je n’ai plus un seul visiteur – rires).

Blague à part, si vous aimez la littérature fantastique, vous ne pourrez que vous régaler à la lecture de La Mer sans étoiles, le monde fantasmagorique figuré par Erin Morgenstern étant tout bonnement époustouflant. Je ne sais pas comment font les auteurs pour imaginer des mondes aussi pointus, aussi organisés, aussi détaillés (le monde magique imaginé par J.K. Rowling dans la saga Harry Potter ou celui forgé par J.R.R. Tolkien dans Le Seigneur des anneaux, pour ne citer que ces deux-là) – je suis vraiment admiratif de ce travail titanesque dont je serais bien incapable personnellement.

Non, vraiment, il n’y a rien à jeter dans ce bouquin qui va devenir un classique du genre dans les années à venir, je vous flanque mon billet !

A LIRE AUSSI SUR LITTÉRATURE & CULTURE

prime_time
slade_house
mrs_caliban
la_mer_sans_étoiles
Erin Morgenstern
La Mer sans étoiles
15/10/2020 – Sonatine
656 pages

À Propos de l'auteur

À la suite d'un cursus universitaire en écriture dramatique, Erin Morgenstern s'essaye à plusieurs métiers dans le monde du théâtre. Son premier roman, Le Cirque des rêves a paru en 2012 chez Flammarion.

erin_morgenstern