Jean-Christophe Grangé - La Dernière chasse [critique]

3/5/2019

Si Jean-Christophe Grangé ne sort pas un roman tous les ans comme certains de ses confrères, La Dernière chasse n'en reste pas moins son quatorzième ouvrage depuis Le Vol des cigognes en 1994. Si, pour ma part, je n'ai pas lu ces quatorze ouvrages, force est de constater qu'à chaque fois que je me suis plongé dans un roman de cet auteur, j'ai passé un agréable moment. Et si, exception faite de Dix petits nègres, un thriller/policier ne sera jamais pour moi un chef-d'œuvre (ce n'est que mon avis personnel que je ne développerai pas ici), je prend toujours du plaisir à lire les maîtres du genre (Grangé, Chattam, Thilliez, Ellory, Fitzek, pour ne citer que ces cinq là). Cependant, cette cuvée de Jean-Christophe Grangé s'avère en deçà de ce que j'ai lu de l'auteur jusqu'à présent.



Le commissaire Niemans à finalement survécu aux « Rivières pourpres ». Au bout d'une longue convalescence et après avoir été déclaré inapte pour le service, le flic taciturne s'est vu relégué à l'enseignement. C'est là qu'il a découvert et formé Ivana, une jeune paumée. Bien des années plus tard, alors qu'on lui confie la direction d'une nouvelle unité (L'Office central contre les criles de sang), Niemans va rappeler la jeune femme pour le seconder. Ensemble, ils vont aller enquêter sur un meurtre de l'autre côté du Rhin, au cœur de la Forêt-Noire qui va tenter de les insinuer dans ses ténèbres...

UN GRANGÉ EN MANQUE D'INSPIRATION

Le talent de Jean-Christophe Grangé n'est plus à prouver. Chacun de ses romans est un best-seller et plusieurs de ses ouvrages ont été adaptés au cinéma. Ici, c'est le contraire : La Dernière chasse est, si l'on peut dire, la novélisation des deux premiers épisodes d'une série éponyme que l'auteur a écrite pour France 2, série diffusée fin 2018.

Personnellement, n'ayant pas vu la série, je ne pourrais pas faire de comparaison même s'il est évident qu'un livre est forcément plus riche qu'une version en images. Ce que je peux dire, en revanche, c'est que même si La Dernière chasse compile tout ce qui fait l'attrait de ce genre de récit, Jean-Christophe Grangé n'est pas parvenu à me tenir en haleine comme il sait le faire d'habitude. Enfin, si j'ai retenu mon souffle tout le long du récit, la fin bâclée a fait retomber le soufflé.


A LIRE AUSSI SUR LITTÉRATURE & CULTURE

La Dernière chasse
Jean-Christophe Grangé
La Dernière chasse
10/4/2019
416 pages

À Propos de l'auteur

Traduit en plus de trente langues, Jean-Christophe Grangé est l'un des auteurs français rencontrant le plus de succès à l'étranger.

D'abord grand reporter, il va ensuite embrasser une carrière d'écrivain qui lui sourira et fera de lui l'un des auteurs français les plus en vu.  

Jean-Christophe Grangé