Killing Eve - saison 2 [décryptage]

4/1/2020


Après une première saison encensée par la critique et le public, Killing Eve etait attendue au tournant pour la suivante. Opérant un changement de showrunner et de scénariste (Emerald Fennell a remplacé Phoebe Waller-Bridge), la série change de direction en abandonnant l'aspect thriller qui était pourtant un des ses atouts. Au final, bien que complètement différente de la première, cette seconde saison de Killing Eve n'en reste pas moins de qualité.

Killing_Eve_saison_2


DE QUOI ÇA PARLE ?

Le premier épisode de cette seconde saison s'ouvre à l'instant même où se termine le dernier de la première, à savoir juste après que Eve (Sandra Oh) a poignardé Vilanelle (Jodie Comer). La relation entre les deux femmes va alors évoluer vers une fascination réciproque encore plus forte, encore plus concupiscente, entraînant les deux femmes sur une pente encore plus savonneuse.

Killing_Eve_saison_2


ADIEU THRILLER

Le changement de showrunner se fait sentir dès les premières minutes du premier épisode de cette nouvelle saison : adieu le thriller, bonjour l'humour. Si l'humour noir était déjà largement présent dans la première saison, c'était en quelque sorte en fil rouge, afin de désamorcer le thriller haletant qui se déroulait devant les yeux du téléspectateur.

Dans cette seconde saison, Emerald Fennell a pris le parti de complètement délaisser l'aspect thriller pour se concentrer uniquement sur la relation entre l'agent du MI6 et la tueuse en plaçant l'humour noir au centre de cette relation impossible. La tension sexuelle entre les deux femmes est encore plus palpable et engendre des situations cocasses.

Killing_Eve_saison_2


INTRIGUE STAGNANTE

Mais ce parti pris se fait malheureusement au détriment de l'intrigue générale qui n'avance pas d'un iota. Si vous vouliez en savoir plus sur les « douze », vous en serez pour vos frais. Les nouveaux personnages sont bien fades et leur intérêt limité. L'apport de la nouvelle tueuse, par exemple, est relativement limité.

Malgré tout, la relation entre Eve et Vilanelle étant jubilatoire, le plaisir reste intact. Espérons juste que la troisième saison fera avancer l'intrigue générale pour éviter l'écueil de la lassitude.

Killing_Eve_saison_2

EN RÉSUMÉ

Moins prenante que la première du fait de l'accentuation du côté humoristique au détriment de l'ambiance qui n'a plus rien du thriller, cette seconde saison de Killing Eve n'en reste pas moins de qualité.


A LIRE AUSSI SUR LITTÉRATURE & CULTURE