Little America - saison 1 [décryptage]

14/4/2020


À la différence de Netflix, Amazon Prime Video ou Disney+ tout récemment, la plateforme Apple TV+ s'est installée dans le paysage du streaming sans faire de bruit et sort ses contenus originaux en catimini. Le géant californien a donc peu communiqué sur Little America, et c'est bien dommage vu la grande qualité de cette série inspirée d'histoires réelles initialement publiées dans la revue américaine Epic Magazine.

little_america_saison_1


DE QUOI ÇA PARLE ?

Anthologie en huit épisodes, Little America évoque le destin d'immigrés du monde entier venus tenter leur chance aux États-Unis et vivre leur « rêve américain ».

little_america_saison_1


ANTHOLOGIE POIGNANTE

Un petit garçon indien qui se retrouve seul lorsque ses parents sont renvoyés en Inde par les services d'immigration, une Française qui fait une retraite spirituelle dans les années 70, une Mexicaine qui se révèle au squash, une Ougandaise qui fait un carton en vendant des cookies, un Syrien homosexuel obligé de fuir son pays, etc. Ces huit histoires ont toutes un point commun : on s'attache instantanément à leurs personnages, tous plus touchants les uns que les autres.

little_america_saison_1


YES THEY CAN

À l'heure où Donald Trump stigmatise les immigrés, oubliant un peu vite que l'immigration est ce qui a permis à l'Amérique de se forger son identité propre, Little America est une bouffée d'air frais et vivifiant. Et, de plus, les huit épisodes sont non seulement d'une grande qualité, mais surtout d'une qualité égale, ce qui est assez rare avec les anthologies pour mériter d'être signalé (n'est-ce pas, Black Mirror ?).

Apple a annoncé vouloir privilégié la qualité à la quantité pour son service de streaming : pari réussi ici !

little_america_saison_1

EN RÉSUMÉ

Poignante et juste, cette première saison de Little America est une réussite totale. Vivement la seconde !


A LIRE AUSSI SUR LITTÉRATURE & CULTURE

ozark_saison_3
ozark_saison_2
homeland_saison_7