Maniac - minisérie [décryptage]

21/4/2020


Cela fait maintenant deux ans que je dois regarder Maniac, et deux ans que je remets le visionnage à plus tard, la faute à la pléthore de séries intéressantes disponibles sur les différentes plateformes. Mais la nature a décidé que grâce au Covid-19 et au confinement corollaire j'aurai le temps de rattraper mon retard ! Et franchement, cela aurait vraiment été dommage de passer à côté de cette minisérie de grande qualité.

maniac_minisérie


DE QUOI ÇA PARLE ?

Annie Landsberg, jeune femme dépressive, et Owen Milgrim, en proie à des troubles paranoïaques et schizophrènes, participent à un mystérieux essai clinique mené par des docteurs et supervisé par un superordinateur. Ceux-ci ont pour mission de créer un traitement révolutionnaire permettant de guérir les personnes atteintes de troubles psychiques. (Wikipédia)

maniac_minisérie


EXPLORATION DES CONFLITS INTÉRIEURS

Si vous aimez qu'une série réponde à toutes les questions qu'elle suscite, passez votre chemin ! En effet, Maniac ne donne aucune indication sur l'époque de son récit (des années 80 futuristes) ni sur certaines des choses qui se mettent en place tout au long de la série mais que je ne développerait pas pour ne pas spoiler. À savoir cependant que cela n'empêche en rien d'apprécier la beauté plastique de cette minisérie.

maniac_minisérie


MÉLANGE DES GENRES

Car la palette chromatique de la photographie, oscillant du rouge au vert en passant par le rose, est éblouissante et instaure une ambiance onirique dans les scènes se déroulant pourtant dans le monde réel – joli contre-pied.

De plus, grâce aux scènes se déroulant dans le subconscient des personnages, Maniac se paye le loisir d'aborder plusieurs genres, du film noir à l'héroïc fantasy en passant par la science-fiction. Jonah Hill et Emma Stone s'en donne à cœur joie et trouvent ici un formidable écrin pour nous présenter leur large palette de jeu.

maniac_minisérie

EN RÉSUMÉ

Visuellement sublime, Maniac et son univers onirique permet en plus à Jonah Hill et Emma Stone de briller – il serait dommage de passer à côté.


A LIRE AUSSI SUR LITTÉRATURE & CULTURE

ozark_saison_3
little_america_saison_1
altered_carbon_saison_2