Miguel Bonnefoy - Héritage [critique]

2/9/2020

Si Miguel Bonnefoy est un écrivain qui ne fait pas beaucoup de bruit, son talent est inversement proportionnel au peu de battage fait autour de ses ouvrages. Si je n’ai pas lu Le Voyage d’Octavio, son premier roman publié en 2015 et finaliste du prix Goncourt du premier roman la même année, je m’étais en revanche délecté de Sucre noir, le second datant d’il y a trois ans déjà. Comme une confirmation, l’auteur français, avec Héritage, son tout nouveau roman écrit lors d’une résidence à la célèbre Villa Medici, m’a transporté avec maestria entre l’Amérique du Sud et l’Europe. Un régal.


Il y a fort longtemps, à la fin du XIXe siècle, le père de Lazare Lonsonier est arrivé au Chili avec un pied de vigne des coteaux du Jura dans une poche et quelques francs dans l’autre. Depuis, la maison de la rue Santo Domingo à Santiago du Chili a accueilli plusieurs générations de la famille. Entre guerres et rêves d’envol, entre révolution et déracinement, la famille Lonsonier vit une épopée des plus grandioses.


RÉALISME MAGIQUE

Miguel Bonnefoy a grandi en Amérique du Sud et cela se sent dans ses ouvrages, l’auteur français y convoquant à chaque fois le continent – le Venezuela dans Le Voyage d’Octavio, son premier roman, les Caraïbes dans Sucre noir, le suivant, et le Chili dans Héritage, son petit dernier. Il aime cette région du monde et cela se sent ; sa plume exsude son admiration pour ce continent et distille l’envie de le découvrir dans les veines de ses lecteurs.

Il faut dire que Héritage est un roman passionnant. Miguel Bonnefoy s’inspire de sa propre expérience de vie et des plus grands récits picaresques sud-américains pour coucher sur le papier une histoire où onirisme et aventures se mêlent avec grâce, une histoire qui m’a fait voyager de l’autre côté de l’océan Atlantique avec délectation et envie. J’ai beaucoup pensé à Cent ans de solitude en lisant Héritage – les tribulations d’une famille sur plusieurs générations dans des contrées d’Amérique du Sud – et, même si le roman de Miguel Bonnefoy n’a pas exactement la même virtuosité que celui de Gabriel García Márquez, cela reste malgré tout un gage de qualité.


A LIRE AUSSI SUR LITTÉRATURE & CULTURE

nickel_boys
sucre_noir
comédies_francaises
héritage
Miguel Bonnefoy
Héritage
Rivages – 19/8/2020
206 pages

À Propos de l'auteur

Miguel Bonnefoy est né à Paris le 22 décembre 1986 et a grandi au Venezuela et au Portugal.

eric_reinhardt