Miguel Bonnefoy - Sucre noir [critique]

29/10/2017

Le jury du prix Femina 2017 ayant décidé de retenir Sucre noir dans sa sélection finale, Miguel Bonnefoy est en lice pour succéder à Marcus Malte, lauréat du prestigieux prix l'année passée. Si le second roman de l'auteur franco-vénézuélien est d'un style tout autre que Le Garçon, ses nombreuses qualités en font un candidat sérieux à la victoire finale. À 31 ans, le jeune écrivain pourrait donc bien faire parler de lui dans les semaines et les mois à venir et sortir de l'anonymat.



Dans un petit village des Caraïbes, la légende séculaire d'un trésor enfoui va bouleverser l'existence jusqu'alors paisible de la famille Otero. Lorsque Severo Bracamonte fait irruption pour tenter de mettre la main sur le butin du capitaine Henry Morgan, ce dernier ne se doute pas que c'est tout autre chose qu'il va découvrir : l'amour. Et si Serena Otero, l'héritière de la plantation de cannes à sucre, rêve à d'autres horizons, elle finira par succomber et par épouser l'explorateur. Le temps finira par détourner l'époux de son but premier, mais le spectre du trésor planera toujours sur le couple.


CONTE PHILOSOPHIQUE

Il y a beaucoup de Gabriel García Márquez dans ce roman aux allures de conte philosophique. À l'instar de Cent ans de solitude, le chef-d'œuvre de l'écrivain colombien, les unités de lieu et de temps de Sucre noir sont indéterminées et le récit est empreint de « réalisme magique », conférant au roman un aspect édifiant. Magnifié par une prose somptueuse, Sucre noir transporte le lecteur au cœur d'un univers enchanteur, dans un pays où les richesses sont autant de mirages et de maléfices.


UN TRÉSOR ET FORCE RHUM

Caraïbes obligent, une grande quantité de rhum est ingurgitée tout au long du récit. Il faut dire que chasser un trésor, cela donne soif ! Qui plus est, ne parvenant pas à mettre la main sur le butin tant convoité, la famille Otero doit bien gagner sa vie et c'est en toute logique, au vu de ses plantations de cannes à sucre, qu'elle s'est tournée vers la distillation de cette délicieuse eau-de-vie.

Dans ce roman onirique, l'auteur mêle à merveille traditions, ésotérisme, lyrisme et « réalisme magique » – un amalgame dosé avec talent et qui fait corps.

Sucre noir est la confirmation du talent de Miguel Bonnefoy qui puise dans ses origines et ses influences littéraires sud-américaines pour offrir aux lecteurs français un roman court mais intense.


Sucre noir
Miguel Bonnefoy
Sucre noir
Rivages - 16/8/2017
210 pages
19,50 €

Miguel Bonnefoy

Miguel Bonnefoy

Miguel Bonnefoy