Stephen King - Running Man [critique]

6/5/2019

Running Man est le quatrième roman publié par Stephen King sous le pseudonyme de Richard Bachman. Édité en 1982 aux États-Unis (et seulement six ans plus tard dans nos contrées), il a fait l'objet d'une vague adaptation au cinéma en 1987 (le film ne reprend que le concept du jeu télévisé et la société totalitaire) par Paul Michael Glaser, le Starsky de Starsky et Hutch. Roman d'anticipation dystopique, Running Man est un roman à part dans l'œuvre de Stephen King, comme tous ceux qu'il a publié sous pseudonyme. Un roman plaisant sans être exceptionnel.

Dans une société futuriste en pleine décadence, Ben Richards, pour sauver sa fille de cinq ans gravement malade, décide de participer à un jeu télévisé nommé La Grande traque. Durant trente jours, il va devoir échapper à des tueurs qui vont le poursuivre avec le seul but de lui faire rendre gorge. Tueurs aidés par la population indigente a qui des primes sont promises en cas d'informations sur la localisation du fuyard.

COURS BEN ! COURS !

Le talent de Stephen King n'est plus à prouver, aussi à l'aise dans son domaine de prédilection que lorsqu'il sort de ses sentiers battus. Le quatrième roman de son alter-ego Richard Bachman est peut-être le seul roman où Stephen King navigue strictement dans l'anticipation – n'attendez pas de surnaturel dans Running Man, vous seriez déçu.

Ce qu'il y a de bien avec les romans de Stephen King publiés sous le pseudonyme de Richard Bachman, c'est qu'ils sont expurgés de tout ce qui m'agace chez l'auteur (que j'aime au demeurant), à savoir la lenteur de la mise en place qu'on peut trouver dans certains de ses ouvrages – Salem ou Shinning, par exemple – ou le profil psychologique à rallonge du personnage principal – Shinning, toujours. C'était le cas dans le très réussi Marche ou crève, ça l'est également dans Running Man.

Et si les principaux défauts de l'auteur sont remisés au placard, ce qui fait sa force – une fois plongé dans le livre, impossible de s'en départir – est par contre bien présent, assurant au lecteur un agréable moment de lecture.


A LIRE AUSSI SUR LITTÉRATURE & CULTURE

L'Outsider
Stephen King
Running Man
19/4/1988 - Albin Michel
259 pages

À Propos de l'auteur

Né le 21 septembre 1947 à Portland (Maine), Stephen King a publié son premier roman en 1974. Il est rapidement devenu célèbre pour ses contributions dans le domaine de l'horreur. L'auteur ne se cantonne cependant pas à ce genre et il a écrit de nombreux romans policiers ainsi que des thrillers. Écrivain prolifique, il a écrit plus de cinquante romans et pas moins de deux cents nouvelles.

Stephen King