The Boys - saison 2 [décryptage]

1/11/2020


Après une première saison tonitruante couronnée de succès l'année passée, The Boys a fait un retour en grande pompe début septembre sur Prime Video avec une grande nouveauté qui n'a pas manqué de faire parler puisque cette deuxième saison, exception faite des trois premiers, à été diffusée au rythme d'un épisode par semaine. Au delà de cette décision stratégique et marketing, la qualité est toujours au rendez-vous et The Boys demeure l'une des meilleures séries actuelles.

the_boys_saison_2


DE QUOI ÇA PARLE ?

Contraints à la clandestinité, Hughie, La Crème, Frenchie et Kimiko essaient tant bien que mal de s’adapter à cette vie de cavale, Billy Butcher restant pour sa part introuvable. En parallèle, Starlight peine à trouver sa place parmi les Sept, tandis que le Protecteur s'efforce de prendre le contrôle total de la situation. Ses ambitions sont contrariées par l’arrivée de Stormfront, une nouvelle super-héroïne experte en réseaux sociaux et prête à tout pour arriver à ses desseins. Pour pimenter le tout, la menace des Super-méchants fait des vagues et Vought essaie de capitaliser sur la paranoïa qui s’empare du pays – Allo-Ciné.

the_boys_saison_2


ANTI-SUPER-HÉROS

La grande force de The Boys est d'avoir fait des super-héros les méchants de l'histoire – point de sauveurs altruistes ici, mais des super-héros perdides avides de pouvoir. Et ce postulat est évidemment toujours de mise dans cette nouvelle saison, et ce pour notre plus grand plaisir. Le Protecteur, fidèle à lui-même, tente toujours de manipuler ses petits camarades en même temps que l'opinion publique et la nouvelle venue, Stromfront, va lui contester le titre de mégalo en chef.

the_boys_saison_2


DRÔLISSIME ET SANGUINOLENTE

Malgré quelques épisodes plus poussifs, cette seconde saison s'avère tout aussi drôle et sanguinolente que la première. Le plaisir est indéniable même si le peu de place faite aux « Boys » ne permet pas de faire avancer les personnages et on en apprend pas beaucoup plus sur leur passé et leurs motivations.

Mais rassurez-vous, l'essentiel est toujours là et The Boys reste un condensé jubilatoire d'humour noir et de gore.

the_boys_saison_2

EN RÉSUMÉ

Même si cette seconde saison est un poil en dessous de la première, The Boys n'en reste pas moins l'une des meilleures séries actuelles.


A LIRE AUSSI SUR LITTÉRATURE & CULTURE

the_boys_saison_1
umbrella_academy_saison_2
servant_saison_1