Voltaire - Candide [critique]

18/4/2020

Réédité vingt fois rien que du vivant de l'auteur – beaucoup plus à ce jour ! – Candide est l'un des plus grands succès littéraires francophones de toute l'histoire de l'édition. Et pour cause, un mois après sa parution, le conte philosophique de Voltaire s'était déjà vendu à six mille exemplaires, un chiffre stratosphérique pour l'époque ! Et le succès de cette épopée, récit d'un voyage au quatre coins du globe est mérité, tant ce conte est aussi plaisant qu'il est court.


Candide est un jeune garçon vivant au château du baron de Thunder-ten-tronckh qui se trouve en Westphalien. Il a pour maître Pangloss, philosophe qui enseigne la « métaphysico-théologo-cosmolonigologie », et qui professe, à l'instar de Leibniz, que l'on vit dans le meilleur des mondes possibles. Candide est chassé de ce meilleur des mondes possibles à la suite d'un baiser interdit échangé avec Cunégonde, la fille du Baron. Candide découvre alors le monde, et va de déconvenue en déconvenue sur les chemins d'un long voyage initiatique. (Wikipédia).


CANDIDE OU L'ORGANISTE

Paru dans des contextes philosophiques (le débat sur le fatalisme et l'existence du mal est virulent au XVIIIe siècle et Voltaire est farouchement opposé à la doctrine leibnizienne, doctrine qui admet l'existence ponctuelle du mal tout en soutenant que ce dernier est compensé par un bien infiniment grand) et politiques particuliers (le début de guerre de Sept Ans qui fit rage sur plusieurs continents entre 1756 et 1763), Candide, à l'origine, n'est pas signé de Voltaire mais est prétendument traduit de l'allemand par un certain docteur Ralph qui aurait fortuitement mis la main sur un manuscrit anonyme. Les éditions contemporaines sont bien évidemment attribuées à Voltaire, l'identité réelle de ce docteur Ralph étant un secret de polichinelle depuis la parution de l'édition princeps.

Abordant des thèmes aussi variés que l'esclavage, la noblesse, la religion, le travail ou bien encore la guerre, Voltaire, dans Candide, s'évertue surtout à pourfendre la doctrine leibnizienne qu'il réprouve. L'épopée mondiale du héros éponyme, est prétexte, pour le philosophe des lumières, à proposer sa propre vision des choses concernant le mal physique et le mal moral.

Au final, Candide est un conte philosophique profond doublé d'un récit de voyage palpitant. Un classique que tout un chacun devrait lire.


A LIRE AUSSI SUR LITTÉRATURE & CULTURE

candide
Voltaire
Candide

1759
124 pages

À Propos de l'auteur

François-Marie Aroute, dit Voltaire, né le 21 novembre 1694 à Paris et mort le 30 mai 1778 dans la même ville, est un écrivain et philosophe français qui à marqué le XVIIIe siècle.

Voltaire