Squid Game – saison 1 [décryptage]

03/11/2021


Squid Game est autant un carton mondial (la série est devenue la série la plus regardée de Netflix) qu’un sujet polémique débattu dans les médias les plus sérieux. Je laisserais de côté la polémique (hey, les parents, y’a le contrôle parental sur Netflix, vous savez) pour me concentrer uniquement sur les qualités artistiques de la série, et elles sont nombreuses.

squid_game_saison_1


DE QUOI ÇA PARLE ?

Endettées et marginalisées, 456 personnes décident de participer à un concours dans l’espoir de gagner 45,6 milliards de won (33 millions d’euros). Mais ils déchantent vite lorsqu’ils s’aperçoivent que les perdants des jeux d’enfants auxquels ils jouent sont tués sans pitié.

squid_game_saison_1


VIOLENCE ET PROFONDEUR

Squid Game est une dystopie ultra-violente, impossible de dire le contraire. Mais la série coréenne est aussi et surtout une série proposant une esthétique pop colorée aux décors somptueux, une série magistralement interprétée qui déroule ses épisodes à un rythme d’enfer. Ce n’est donc pas une surprise si elle a conquis un très large public en un temps record.

Comme le dit lui-même Hwang Dong Hyundai, le créateur de la série, Squid Game est une allégorie sur la société capitaliste moderne, une série qui montre une compétition extrême, un peu comme la compétition acharnée de la vie. Et ce sont là les raisons du succès planétaire de Squid Game : les thèmes qui y sont abordés et la remise en cause des dérives du capitalisme, cela parle aux gens.

squid_game_saison_1

EN RÉSUMÉ

Violente mais qualitative, cette première saison de Squid Game a tout pour plaire.


A LIRE AUSSI SUR LITTÉRATURE & CULTURE

this_way_up_saison_2
american_horror_story_saison_1
locke_and_key_saison_2