24 heures chrono – saison 2 [décryptage]

2/5/2021


Difficile de savoir ce que serait devenue 24 heures chrono sans le 11 septembre. Quoi qu'il en soit, dès cette deuxième saison, la première produite après les événements qui ont fait vaciller l'Amérique, la série créée par Joel Surnow et Robert Cochran s'engouffre dans le terrorisme islamiste. Jack Bauer n'est pas encore tombé dans ses travers de torture et la saison se dévore avec un plaisir qui est encore grand.

24_saison_2


DE QUOI ÇA PARLE ?

Dix-huit mois après le drame, Jack Bauer ne s'est toujours pas remis de l'assassinat de sa femme et a quitté la CAT. Cependant, cette dernière fait appel à lui après qu'elle a appris que des terroristes islamistes s'apprêtent à faire exploser une bombe atomique à Los Angeles. Jack va alors reprendre du service contré son gré.

24_saison_2


DAMMIT !

Dans cette seconde saison, Jack va tout faire pour retrouver une bombe atomique avant qu'elle n'explose et, comme son parcours sera semé d’embûches, son célèbre « Dammit ! » va se faire entendre à de nombreuses reprises. C'est tout le paradoxe de la censure américaine : Jack Bauer peut refroidir à tour de bras (ce qui n'est pas encore le cas dans cette saison, les scénaristes n'ayant pas encore pris le parti de la surenchère) mais ne peut pas jurer. Pour ceux qui ne parlent pas anglais, « Dammit ! » se traduit par « Bon sang ! », vous voyez le genre ? D'ailleurs, les équipes qui ont travaillé sur le doublage de la série en français ont bien eu conscience de l'incongruité de la chose et ont pris la décision de traduire cette interjection par un bon « Merde ! » des familles.

Quoi qu'il en soit, cette seconde saison est à la hauteur de la première et la qualité est au rendez-vous.

24_saison_2

EN RÉSUMÉ

Toujours aussi prenante et addictive, cette seconde saison de 24 heures chrono se dévore d'une traite avec un plaisir qui est encore grand.


A LIRE AUSSI SUR LITTÉRATURE & CULTURE

falcon_et_le_soldat_de_lhiver
homeland_saison_7
cobra_kai_saison_3