American Horror Stories – saison 1 [décryptage]

30/10/2021


Ma déception devant American Horror Stories fut aussi grande que les espoirs que j’avais en démarrant le premier épisode. La nouvelle création de Ryan Murphy, petite sœur de American Horror Story, se révèle médiocre et insipide. Il ne reste plus qu’à espérer que la seconde saison déjà commandée rattrape le tir, car le concept – série d’anthologie (épisode par épisode) horrifique – a tout pour me plaire.

american_horror_stories_saison_1


DE QUOI ÇA PARLE ?

American Horror Stories est constituée d'épisodes indépendants ayant pour thème un univers horrifique qui fait référence à de nombreux faits divers comme des légendes urbaines  et des histoires paranormales.

american_horror_stories_saison_1


AMERICAN BORING STORIES

Dire que les scénaristes de cette première saison de American Horror Stories ont été peu inspirés est un euphémisme. À deux exceptions près, on s’ennuie ferme devant ces histoires insipides.

Et, bien qu’il soit très intéressant, ce n’est pas l’épisode final (et son astucieuse mise en abîme) qui sauve cette première saison de American Horror Stories du fiasco. En définitive, le plus captivant est le travail réalisé sur le générique qui, a l’instar de celui de American Horror Story (dont il emprunte la musique) qui change à chaque saison, mute à chaque épisode.

american_horror_stories_saison_1

EN RÉSUMÉ

Ryan Murphy ne nous avait pas habitué à tant de médiocrité et cette première saison de American Horror Stories est une vraie déception.


A LIRE AUSSI SUR LITTÉRATURE & CULTURE

locke_and_key_saison_2
sermons_de_minuit
american_horror_story_saison_5