Braqueurs : la série – saison 1 [décryptage]

24/10/2021


Pour Netflix, Julien Leclercq a repris son film de 2016 pour le décliner en série. Une série d’une efficacité redoutable qui impose définitivement le cinéaste comme un spécialiste de l’action qui claque comme un pet de Misou-Mizou ! Car après La Terre et le Sang (déjà sur Netflix), Braqueur : la série se regarde avec grand interêt et parfois en apnée, tant les scènes de gunfights sont à couper le souffle.

braqueurs_saison_1


DE QUOI ÇA PARLE ?

Shaïnez et Liana se sont fait passer pour des escorts et ont dépouillé un client dans un hôtel. Pensant prendre de l'argent, elles ont en réalité emporté un sac rempli de drogue. Elles ignorent que leur « client » est l'homme de main d’un puissant trafiquant. Pour se venger, ce dernier kidnappe Shaïnez. Son oncle, Mehdi, va alors être contraint de réaliser un casse pour la sauver : il doit braquer un entrepôt rempli de drogue.

braqueurs_saison_1


TU BRAQUES OU TU MEURS

Grâce à une réalisation nerveuse à l’extrême, Braqueurs : la série accroche le téléspectateur dès le premier épisode. Courses-poursuites spectaculaires, cascades impressionnantes et scènes de gunfights à couper le souffle, la tension est à son maximum du premier au dernier épisode. Julien Leclercq plonge le téléspectateur au cœur de l’action et met son casting dans des conditions idéales pour qu’il fasse le job avec talent – Sami Bouajila, notamment, est parfait et s’éclate dans son rôle de bad boy. Des séries aussi bonnes, on en redemande !

braqueurs_saison_1

EN RÉSUMÉ

Portée par un Sami Bouajila en très grande forme, cette première saison de Braqueurs : la série est une grande réussite.


A LIRE AUSSI SUR LITTÉRATURE & CULTURE

validé_saison_2
you_saison_3
ted_lasso_saison_2