Chernobyl – minisérie [décryptage]

06/06/2021


Quand la plupart des séries misent sur le divertissement pur pour trouver leur public, d’autres, pour se démarquer, s’aventurent sur le chemin de l’histoire ; Chernobyl est de celles-là. Et il n’est pas question ici d’une simple série « inspirée de faits réels » qui n’a finalement plus grand chose à voir avec la réalité, non. S’il y a bien quelques libertés prises avec les faits avérés, Craig Mazin, le créateur et scénariste, s’est bien attaché à signer une série la plus réaliste possible. Et le résultat est aussi détonnant que la catastrophe nucléaire qui est décortiquée dans les cinq épisodes de cette minisérie de très grande envergure.

chernobyl


DE QUOI ÇA PARLE ?

26 avril 1986, un des réacteurs de la centrale nucléaire de Tchernobyl explose. L’histoire vraie de la pire catastrophe causée pas l’homme et de ceux qui ont sacrifié leur vie pour sauver l’Europe du drame.

chernobyl


SCIENCE SANS CONSCIENCE

« Lorsque vous prenez un événement qui a couru sur deux ans et que vous le compressez en cinq heures, vous allez devoir faire des changements » révèle Craig Mazin pour Variety. « Si vous devez faire des changements, ce doit être pour des raisons narratives, jamais pour surdramatiser », conclut-il. Chernobyl se base donc au maximum sur les faits réels et utilise des personnages ayant existés. Et lorsque le showrunner invite un personnage (celui de Ulania Khomyuk), s’est avant tout pour pouvoir resserrer le récit et en s’inspirant malgré tout de personnages féminins réels issues de la communauté scientifique soviétique de l’époque.

Criante de vérité, au plus près de l’explosion et de ses conséquences, Chernobyl est une minisérie glaçante. Reconstituant avec rigueur l’accident survenu en Ukraine le 26 avril 1986, on enchaîne les épisodes avec la sensation de mettre enfin le doigt sur les mensonges élaborés par le régime communiste pour minimiser la catastrophe.

chernobyl

EN RÉSUMÉ

En seulement cinq épisodes, Chernobyl relate l’avant, le pendant et l’après de la catastrophe, en se penchant à la fois sur la question humaine, écologique, politique, militaire et judiciaire. Et le résultat est détonant et édifiant. Une œuvre comme on en voit peu sur le petit écran.


A LIRE AUSSI SUR LITTÉRATURE & CULTURE

the-innoncent
sexify
the_loudest_voice