Ken Follett – Le Réseau Corneille [critique]

26/03/2022

Pour mon premier Ken Follet, j’ai jeté mon dévolu sur Le Réseau Corneille, un roman indépendant se déroulant pendant la Seconde Guerre mondiale et mêlant espionnage et histoire. Très agréable, cet ouvrage confirme ce que j’entends depuis de nombreuses années à propos de l’auteur gallois, à savoir que ce dernier est talentueux et qu’il propose à ses lecteurs des romans prenants.


France, 1944. Betty à vingt-neuf ans, elle est officier de l'armée anglaise, l'une des meilleures expertes en matière de sabotage. À l'approche du débarquement allié, elle a pour mission d'anéantir le système de communication allemand en France. Après une première tentative catastrophique et coûteuse en vies humaines, Betty va jouer le tout pour le tout en recrutant une brigade unique en son genre : une équipe de choc composée uniquement de femmes à la personnalité hors du commun.


GIRL POWER

Porté par des personnages profonds et complexes, Le Réseau Corneille est un roman bien ficelé. De plus, Ken Follet possédant un sens aigu de l’action, le roman ne souffre d’aucun temps mort ; le lecteur vit pleinement l’action, retenant son souffle dans les moments de tension et reprenant haleine lors des accalmies. Un bon roman d’espionnage qui fait la part belle à l’action.

A LIRE AUSSI SUR LITTÉRATURE & CULTURE

august
mafioso
ne_le_dis_a_personne
le_reseau_corneille
Ken Follett
Le Réseau Corneille
14/02/2002 – Belfond
473 pages

À Propos de l'auteur

Ken Follett a vendu plus de 170 millions d’exemplaires de ses trente et un livres. Il connaît son plus grand succès avec Les Piliers de la Terre, paru en 1989. 

ken_follett