Killing Eve – saison 4 [décryptage]

08/06/2022


Si les trois premières saisons de Killing Eve étaient excellentes (avec un tout petit bémol pour la seconde), la série rate sa sortie en offrant aux téléspectateurs un épilogue peu convaincant. Cette quatrième saison est poussive et c’est bien dommage.

killing_eve_saison_4


DE QUOI ÇA PARLE ?

Eve n’aspire qu’à se venger des Douze. Sa seule piste pour les retrouver est le prénom "Hélène", entendu dans la bouche de Paul avant qu’il ne meure. Après sa remise en question, Villanelle a rejoint une communauté religieuse et souhaite prouver qu’elle n’est pas un monstre. De son côté, Carolyn, reléguée à un rôle d'ambassadrice par le MI-6, tente de revenir dans le jeu en allant chercher d’autres appuis – Allociné.

killing_eve_saison_4


KILLING VILLANELLE

S’il est clair que la fin de Killing Eve ne pouvait pas être heureuse, la série, vu la qualité de ses trois premières saisons, méritait malgré tout de même un autre final, moins abrupte et sans questions ouvertes. Et si cette quatrième saison se révèle terriblement décevante, la faute en incombe uniquement aux scénaristes : les deux actrices principales sont une fois de plus parfaites et la réalisation prenante. Non, vraiment, c’est au niveau de l’intrigue que le bât blesse – une intrigue qui de contente d’enfiler les morts comme des perles sans réelle consistance…

killing_eve_saison_4

EN RÉSUMÉ

Killing Eve rate sa sortie, et c’est bien dommage.


A LIRE AUSSI SUR LITTÉRATURE & CULTURE

killing_eve_saison_1
killing_eve_saison_2
killing_eve_saison_3