Matthew Sweet – Catspaw – chronique

26/01/2021

Bien que Matthew Sweet sorte des disques depuis la fin des années 80, je n’avais jamais entendu parler de cet artiste avant de tomber sur la somptueuse pochette de Catspaw au détour d’une chronique dans Rock & Folk. La lecture de ladite chronique m’a ensuite convaincu d’approcher pour voir ce que ce joli chat noir avait à me dire. Et ce que ce dernier m’a alors susurré à l’oreille m’a instantanément conquis et, depuis, j’écoute le nouvel album de l’auteur-compositeur-interprète américain en boucle.



CATSPAW PATROL

Power-pop pour certains, rock’n’roll pour d’autres, la musique de Matthew Sweet est surtout et avant tout jouissive. Des riffs de guitare hypnotiques, des solos planants, une voix suave et mélodieuse ; les douze titres qui composent Catspaw sont autant de bonbons acidulés qui provoquent des orgasmes auditifs à la chaîne – comment, par exemple, ne pas tomber à la renverse à l’écoute de Give A Little, une chanson d’une harmonie parfaite. Et si quelques titres sont plus faibles (No Surprise), l’ensemble est de très bonne facture et constitue pour moi une révélation.

Et dire que la chronique de Rock & Folk laisse entendre que cet album est loin d’être le meilleur de Matthew Sweet… Je vais donc me plonger dans le reste de la discographie du bonhomme sans plus tarder !


A LIRE AUSSI SUR LITTÉRATURE & CULTURE

 
wedge_like_no_tomorrow
sleaford_mods_spare_ribs
therapi_taxi_rupture_2_merde
catspaw
Matthew Sweet
Catspaw
Omnivore Recordings – 15/1/2021
40 minutes
Power-pop

TRACKLIST

1. Blown Away
2. Give A Little
3. Challenge The Gods
4. Come Home
5. Drifting
6. Best Of Me
7. Stars Explode
8. Hold On Tight
9. At A Loss
10. No Surprise
11. Coming Soon
12. Parade Of Lights

À Propos de l'artiste

Matthew Sweet, né Sidney Matthew le 6 octobre 1964 à Lincoln, Nebraska, États-Unis, est un auteur-compositeur-interprète qui sévit depuis 1986.

matthew_sweet