Nona et ses filles – minisérie [décryptage]

05/12/2021


Valérie Donzelli délaisse le grand écran le temps d’une parenthèse sur Arte où elle propose aux téléspectateurs de la chaîne franco-allemande Nona et ses filles, sa première série. Et si le format est différent, l’univers de la cinéaste vosgienne reste le même et la série se regarde avec un plaisir immense.

nona_et_ses_filles


DE QUOI ÇA PARLE ?

Nona, résolument féministe, a élevé seule ses filles, des triplées. À 70 ans, elle a une histoire d’amour secrète avec André, le directeur de thèse de l’une de ses filles. Lorsque son médecin de famille lui annonce qu’elle est enceinte de cinq mois et demi et qu’André ne serait pas le père du bébé, la vie de tout ce petit monde va basculer dans le surnaturel.

nona_et_ses_filles


NONA LA BLONDE

Ode féministe (le soliloque du personnage joué par Miou-Miou dans l’épisode 7 est tout simplement édifiant), Nona et ses filles est une petite pépite – un conte teinté de fantastique comme seule Valérie Donzelli en a le secret. Les acteurs sont tous meilleurs les uns que les autres (mention spéciale à Michel Vuillermoz qui est définitivement l’un des meilleurs acteurs français de tous les temps), la bande-son souligne à merveille les différentes humeurs des personnages, et la réalisation, au service de l’histoire, fait le job.

nona_et_ses_filles

EN RÉSUMÉ

Nona et ses filles est une série française de qualité qu’il ne faut pas louper.


A LIRE AUSSI SUR LITTÉRATURE & CULTURE

american_rust
l_amour_flou
vtc_saison_1