Ozark – saison 4 [décryptage]

09/05/
2022


Découpée en deux parties, la saison finale de Ozark vient de livrer son verdict, sans gants et sanglant. L’engrenage infernal initié il y a près de cinq ans prend fin, et cette conclusion ne pouvait décemment pas se faire sous la forme d’un happy end. C’est une des meilleures séries de Netflix qui s’achève, et c’est un peu triste.

ozark_saison_4


DE QUOI ÇA PARLE ?

Alors qu’ils pensent pouvoir enfin se libérer du cartel, les Byrde voient leurs liens familiaux se détériorer, ce qui pourrait bien causer leur perte.

ozark_saison_4


BIJOU DE NOIRCEUR

Il y a des séries qui ne sont pas faites pour durer dix ans et qui s’épanouissent sur quelques saisons seulement et Ozark fait partie de cette catégorie. Et, dans cette quatrième et ultime saison, les scénaristes sont parvenus à maintenir le très haut niveau d’écriture et de tension, pour notre plus grand bonheur. Les Byrde sont toujours sur le fil et la cellule familiale explose en vol, plongeant les protagonistes au bord du précipice. Mais la rédemption sera-t-elle au bout du chemin pour Marty Byrde ? Rien n’est moins sûr…

ozark_saison_4

EN RÉSUMÉ

Ozark tire sa révérence dans la noirceur la plus totale : on n’en attendait pas moins !


A LIRE AUSSI SUR LITTÉRATURE & CULTURE

ozark_saison_1
ozark_saison_2
ozark_saison_3