Physical – saison 1 [décryptage]

25/01/2022


Créé par Annie Weisman et produite par Apple TV+, Physical se déroule dans les années 80, aux prémisses de l’aérobic. Portée par une Rose Byrne qui se démène corps et âme pour proposer une interprétation forte, la série se prend malheureusement les pieds dans le tapis et peine à se hisser à la hauteur de son actrice principale.

physical_saison_1


DE QUOI ÇA PARLE ?

Sheila (Rose Byrne) est une femme au foyer souffrant de troubles de l’alimentation et au bord de la crise de nerfs. Ancienne hippie engagée, elle s’est lentement transformée en épouse modèle de la banlieue cossue de San Diego. Obsédée par son corps (et celui des autres), et alors qu’elle a englouti toutes les économies de son ménage, la découverte fortuite de l’aérobic et de son potentiel va être pour elle une révélation.

physical_saison_1


TOUTOUYOUTOU

Dans notre pays, l’aérobic a été porté à la connaissance du grand public par la célèbre émission de télévision Gym Tonic de Veronique & Davina, diffusée sur Antenne 2 entre septembre 1982 et juin 1986. Une petite révolution pour la démocratisation du sport féminin qui, à l’époque, était encore peu développé.

Physical se situe à cette époque, aux début des années 80, et raconte l’histoire d’une femme qui va voir sa vie changer lorsqu’elle va, complètement par hasard, découvrir l’aérobic. Malheureusement, malgré une interprétation tout en force de Rose Byrne, la série se déchire rapidement les adducteurs, affaiblie par des apartés beaucoup trop nombreux et pas toujours très à propos.

physical_saison_1

EN RÉSUMÉ

Malgré l’interprétation de Rose Byrne, Physical s’avère être une série passable.


A LIRE AUSSI SUR LITTÉRATURE & CULTURE

the_shrink_next_door
dexter_new_blood
vigil_saison_1