Stranger Things – saison 4 [décryptage]

17/07/2022


Après s’être désespérément fait attendre, la quatrième saison de Stranger Things a enfin été offerte aux fans par Netflix. Plus effrayante, plus ambitieuse, plus longue, plus dense, cette nouvelle saison est la saison de tous les superlatifs. Et à l’heure des coupes budgétaires chez le géant de la SVOD, le retour d’une série aussi bien produite et aussi ambitieuse, cela fait du bien.

stranger_things_saison_4


DE QUOI ÇA PARLE ?

Six mois se sont écoulés depuis la bataille de Starcourt qui a semé terreur et désolation sur Hawkins. Encore titubants, nos amis se trouvent séparés pour la première fois – et la vie de lycéen n'arrange rien. C'est à ce moment de vulnérabilité qu'une nouvelle menace surnaturelle apparaît et, avec elle, un terrible mystère qui pourrait être la clé permettant de mettre fin aux horreurs du monde à l'envers – Allociné.

stranger_things_saison_4


UPSIDE DOWN, ELEVEN YOU TURN ME

Onze et ses camarades n’en finissent pas d’affronter les créatures démoniaques du monde à l’envers… et c’est tant mieux ! Tant que c’est aussi jouissif et bourré de références pop aux années 80, moi j’en redemande. Et avec ses épisodes d’une durée comprise entre 1h15 et 2h20 pour son final digne d’un blockbuster, cette quatrième saison offre son lot de jouissance.

stranger_things_saison_4

EN RÉSUMÉ

Toujours aussi jouissive, cette quatrième saison confirme que Stranger Things est la série la plus ambitieuse de Netflix.


A LIRE AUSSI SUR LITTÉRATURE & CULTURE

umbrella_academy_saison_3
seul_face_a_l_abeille
made_for_love_saison_2