Stuart Turton – Les Sept Morts d'Evelyn Hardcastle [critique]

28/02/2022

Les Sept Morts d’Evelyn Hardcastle est un phénomène littéraire putatif de plus qui fait pschitt. Je ne comprend vraiment pas les louanges à son endroit lues ici et là sur le net – les gens ne sont vraiment pas exigeants ! La temporalité morcelées du récit rend ce dernier très difficile à comprendre et le roman s’en trouve très pénible à lire. Passez votre chemin !


Ce soir à 11 heures, Evelyn Hardcastle va être assassinée. Qui, dans cette luxueuse demeure anglaise, a intérêt à la tuer ? Aiden Bishop a quelques heures pour trouver l'identité de l'assassin et empêcher le meurtre. Tant qu'il n'est pas parvenu à ses fins, il est condamné à revivre sans cesse la même journée. Celle de la mort d'Evelyn Hardcastle.


MOURIR SEPT FOIS D’ENNUI

Les mots me manquent lorsque vient le moment d’exprimer mon avis à propos de Les Sept Morts d’Evelyn Hardcastle, le premier roman de Stuart Turton. Non pas que je ne sais pas quoi dire, mais plutôt que je ne sais pas comment le dire, tellement je suis dépité. Dépité de voir qu’on porte aux nues un roman aussi médiocre. Dépité de voir qu’on qualifie un livre aussi alambiqué de « phénomène littéraire ». J’ai mal à ma littérature…

A LIRE AUSSI SUR LITTÉRATURE & CULTURE

le_grand_monde
connemara
lady_chevy
les_septs_morts
Stuart Turton
Les Sept Morts d'Evelyn Hardcastle
16/05/2019 – Sonatine
544 pages

À Propos de l'auteur

Stuart Turton a une maîtrise d’Anglais et de Philosophie. Après ses études, il décide de voyager pendant trois mois, mais son périple se prolonge, puisqu’il repousse l’échéance de son retour chaque semaine, pour finalement revenir cinq ans plus tard.
Stuart Turton est un touche-à-tout, qui ne prévoit rien à l’avance. Il a notamment enseigné l’Anglais à Shanghaï, rédigé des chroniques de voyage à Dubaï, et travaillé pour un magazine de technologie à Londres.

Stuart Turton est aujourd'hui journaliste freelance et il vit à Londres avec son épouse

stuart_turton