Truth Seekers - saison 1 [décryptage]

17/01/2021


Créée pour Amazon Prime par les iconiques Nick Frost et Simon Pegg (accompagnés de deux camarades), Truth Seekers est une série du genre comédie horrifique mise en ligne sur la plateforme de SVOD le 30 octobre 2020. Si la présence des acteurs de la Trilogie Cornetto à la fois à la création et à l’interprétation laissait présager du meilleur, il faut malheureusement bien avouer que le résultat, sans être dénué d’intérêt, n’est pas à la hauteur des attentes.

truth_seekers_saison_1


DE QUOI ÇA PARLE ?

Gus (Nick Frost) est un installateur internet passionné de paranormal. Lorsque son boulot le mène sur des lieux étranges — asiles de fous désaffectés ou bunkers secrets de la Seconde Guerre mondiale —, il en profite pour filmer les fantômes qu’il y observe pour alimenter sa chaîne YouTube nommée « Truth Seekers ». Affublé contre son gré de Elton (Samson Kayo), un jeune que son patron (Simon Pegg) lui demande de former, les deux collègues, au gré de leurs expériences surnaturelles, tombent sur une conspiration terrifiante aux conséquences mortelles.

truth_seekers_saison_1


WHO YOU GONNA CALL ? TRUTH SEEKERS !

La série télévisée est devenue un passage obligé ces dernières années avec l’avènement des plateformes de SVOD qui ont fait de ces œuvres télévisuelles leur fond de commerce pour attirer de nouveaux abonnés. C’est donc au tour de Nick Frost de s’essayer au genre (son comparse Simon Pegg a déjà eu une expérience à la fin du siècle dernier avec Les Allumés) avec Truth Seekers. Et si la série porte indéniablement la griffe du duo anglais, elle s’avère cependant un brin décevante (un peu comme l’avait été Le Dernier pub avant la fin du monde en son temps), peinant à se hisser au niveau des meilleures prestations du binôme.

truth_seekers_saison_1


AUX FRONTIÈRES DU CONVENU

Mais attention, cela ne veut pas dire que Truth Seekers est dénuée d’intérêt pour autant, loin de là. La série, par exemple, équilibre plutôt bien surnaturel et loufoquerie. Et même si l’humour n’est jamais hilarant, certaines vannes sont plutôt bien senties et déclenchent des rires francs. À ce propos, le personnage de Richard (parfaitement interprété par Malcolm McDowell, éternel Alex de Orange Mécanique) contribue brillamment au versant comique de la série.

Cependant, Truth Seekers semble plutôt avoir été pensée comme une série premier degré, ce qui pourra décontenancer les fans de Nick Frost et Simon Pegg. Les deux amis ont donné beaucoup de profondeur à leurs personnages et assument le coté émouvant de leurs histoires personnelles respectives.

truth_seekers_saison_1

EN RÉSUMÉ

Cette première saison de Truth Seekers est plaisante mais reste un peu trop convenue pour fasciner complètement.


A LIRE AUSSI SUR LITTÉRATURE & CULTURE

ovni(s)_saison_1
the_haunting_of_bly_manor
the_good_lord_bird